18 Décembre 2015

Communiqué - FIN DE SESSION PARLEMENTAIRE : LES POLITIQUES LIBÉRALES FONT MAL À LA POPULATION

 

 

COMMUNIQUÉ
POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

 

FIN DE SESSION PARLEMENTAIRE :
LES POLITIQUES LIBÉRALES FONT MAL À LA POPULATION

 

Montréal, le 18 décembre 2015 – À la suite de la clôture de la session parlementaire à Québec le 4 décembre dernier, le Parti Québécois de Saint-Henri–Sainte-Anne tient à dresser le bilan des actions du gouvernement libéral de Philippe Couillard et de leur impact sur la population, en particulier sur les résidents de cette circonscription.

 

Cet automne, le gouvernement libéral a procédé à des coupes sans précédent dans les services publics, que ce soit par exemple en éducation, en santé ou en petite enfance, des secteurs pourtant essentiels au bien-être de la population québécoise. Le retrait des professionnels dans les écoles, la légalisation des frais accessoires en santé ou encore les coupes dans les budgets des centres de la petite enfance sont quelques exemples de l’attitude froide et méprisante des libéraux de Philippe Couillard. Ils révèlent également leur absence totale de vision en matière d’égalité des chances et d’épanouissement du peuple québécois.

 

« Dans la circonscription de Saint-Henri–Sainte-Anne, où le revenu médian est de 26% inférieur à la médiane québécoise, l’impact des compressions budgétaires imposées par le gouvernement Couillard font encore plus mal, a déclaré Gabrielle Lemieux, candidate du Parti Québécois à l’élection partielle du 9 novembre 2015. Les familles, les personnes âgées et les plus démunis de notre circonscription sont parmi ceux qui écopent le plus des mesures néo-libérales du gouvernement. Le pire est que les contribuables ne sont pas pour autant soulagés, puisque nous devons payer pour l’incompétence et l’aplatventrisme des libéraux, comme nous l’avons vu dans les dossiers de la gestion des salaires des médecins et de la subvention sans condition d’un milliard de dollars à une division risquée de Bombardier.

 

L’équipe du Parti Québécois de Saint-Henri-Sainte-Anne a augmenté ses appuis de près de 10% le 9 novembre dernier et il continuera d’être sur le terrain afin de dénoncer les effets de l’administration austère de l’État québécois par le gouvernement de Philippe Couillard. « C’est en étant aux côtés des citoyens, en les écoutant, que nous saisissons la pleine mesure des effets de l’austérité sur les citoyens. Les gens comptent sur le Parti Québécois pour démontrer qu’il est possible de faire autrement, qu’il est possible de faire mieux. C’est que nous allons continuer de démontrer dès les débuts de 2016 » a conclu Mme Lemieux.